«

»

Comment installer des panneaux solaires photovoltaïques sur son toit

Vous vous demandez comment installer des panneaux solaires photovoltaïques sur votre toit. Quelle est la marche à suivre? Comment réussir son installation photovoltaïque? Comment optimiser le financement et trouver des aides pour son installation? Découvrez ci-dessous le déroulement d’un projet étape par étape pour installer des panneaux solaires sur sa maison.

1. La demande de devis

La première étape d’un projet photovoltaïque pour particulier consiste à faire une demande de devis. Vous pouvez faire une demande de devis très simplement par internet. Cliquez sur ce lien pour demander 3 devis gratuitement Décrivez votre projet et sélectionnez « installateurs photovoltaïque » comme type d’énergies renouvelables.

Pour évaluer la faisabilité du projet, un professionnel se rend chez vous pour effectuer un bilan solaire. Cette étude est indispensable pour évaluer les conditions d’ensoleillement, l’inclinaison et l’orientation de la toiture, le futur emplacement des panneaux solaires et le contexte global de l’installation solaire.

En général cette étude de faisabilité s’accompagne d’une étude de rentabilité. Le professionnel estime les revenus annuels générés par l’installation en fonction du tarif d’achat en vigueur. Pour vérifier le dernier tarif d’achat en vigueur, vous pouvez consulter mon article qui explique tout sur ce sujet .

2. Les aides à l’investissement

La seconde étape consiste à chercher des aides à l’investissement.

Des aides fiscales sont en vigueur concernant le photovoltaïque. Il existe un crédit d’impôt et une TVA à taux réduit. La demande de crédit d’impôt s’effectue dans la déclaration de revenus de l’année de réalisation des travaux (date de facturation faisant foi). Cette déclaration est réalisée en général l’année suivante. Pour connaître toutes les dispositions fiscales, vous pouvez consulter cet article dédié à la fiscalité des particuliers. .

Des aides locales sont parfois accordées pour les installations solaires. Des subventions supplémentaires sont accordées par des collectivités locales sur leur territoire. Il faut s’adresser à l’Espace Info Energie le plus proche pour connaître leur existence.

3. La recherche de financement

Pour financer votre projet photovoltaïque, trois possibilités s’offrent à vous:

  • Le paiement comptant
  • Le financement de votre installation par un organisme de crédit
  • Le financement de votre projet par votre banque

Pour les deux dernières options, il est conseillé de faire jouer la concurrence et de vérifier le taux de crédit et les frais de dossier. Vous pouvez faire des demandes avec et sans apport pour trouver la meilleure solution de financement. Les intérêts d’emprunt pour un projet photovoltaïque ne sont pas déductibles des impôts.

4. Les démarches administratives

En France, comme pour d’autres choses d’ailleurs, les démarches administratives pour l’installation de panneaux photovoltaïques sont longues et fastidieuses. Heureusement, vous pouvez choisir un installateur qui propose le suivi des formalités administratives. Cela simplifie les choses et permet de réduire la durée des procédures à 4 mois.

Si vous avez le temps et de la patience, vous pouvez faire le suivi des formalités administratives vous même. Cliquez sur ce lien pour mieux comprendre le processus et pour télécharger le guide de l’Hepsul sur les démarches administratives.

5. L’installation des panneaux solaires

L’installation des panneaux solaires et de l’onduleur dure entre 24 et 48h. Il faut vérifier que le chantier est sécurisé et assuré. Lors du chantier des couvreurs interviennent pour la pose des panneaux en toiture et des électriciens pour le câblage électrique et le raccordement au réseau.

L’installateur doit être habilité par ERDF  à raccorder votre installation photovoltaïque au réseau électrique. Il est conseillé de choisir des installateurs agréés certifiés QualiPV.

6. Le choix d’une assurance

Avant de raccorder l’installation, il faut que votre installation soit assurée. L’assurance responsabilité civile est obligatoire. 

Par rapport au risque d’accident lié à votre activité de production d’électricité, il vous faut être couvert par une assurance responsabilité civile. Le gestionnaire de réseau (ERDF ou la régie locale) demande une attestation d’assurance de production d’électricité par panneaux photovoltaïques dans son contrat de raccordement .

Il existe d’autres assurances pour le photovoltaïque comme l’assurance dommages aux biens. Pour que votre installation photovoltaïque soit assurée au même titre que le reste de votre patrimoine familial, il faut la demander à votre assureur de l’intégrer à votre contrat « Multirisque Habitation ». Ainsi en cas par exemple d’incendie ou de bris de glace, l’installation sera remplacée à neuf, ou avec application d’un degré de vétusté, comme le reste de votre habitation.

Comparez en 3 mn les tarifs de 35 offres d’assurances


7. Le raccordement au réseau électrique

L’installateur fait une demande de raccordement auprès d’ERDF ou après de votre entreprise locale de distribution. La mise en service de votre installation solaire déclenche le démarrage de la production. Cette mise en service est soumise à l’obtention d’une attestation de conformité visée par le Consuel (Comité national pour la sécurité des usagers de l’électricité). Cette démarche est prise en charge par les équipes d’EDF ENR responsables de votre projet.

8. La vente de l’électricité

L’électricité que vous produisez est revendue à EDF Obligation d’achat ou à votre compagnie locale de distribution. Vous recevez un chèque correspondant à votre production à chaque date anniversaire du raccordement de votre installation solaire. Ce revenu est garanti chaque année pendant 20 ans par contrat avec EDF.